Mots-clefs

, , ,

Le problème migratoire à Calais ne vient pas uniquement de l’incapacité du gouvernement socialiste à gérer la situation, il vient aussi à cause de la trop grande tolérance de nos voisins anglais. En effet, en Angleterre, vous n’avez pas besoin de papiers pour résider ou travailler sur le territoire. Main d’œuvre bon marché. Voilà d’ailleurs pourquoi les migrants sont nombreux à vouloir entrer en Angleterre.

Sauf que voilà, l’Angleterre ne faisant pas partie de l’espace de Schengen, ses frontières sont fermées. Et devinez où se situe la frontière de l’Angleterre ? Vous le devinerez vite, à Calais (traité du Touquet). Donc les migrants ne pouvant pas passer la frontière se retrouvent bloqué à Calais et non-pas à Douvres.

LondonCalaisParis

Qu’ils assument leur tolérance !

Le culot des anglais : envoyer de l’argent à la ville de Calais pour sécuriser la frontière franco-britannique. Outre-manche, les malins politiques british s’en donnent à cœur joie. Alors que les anglais pourraient revoir leur politique d’immigration, ils préfèrent entretenir le « blocage » des clandestins dans notre cité. Quoi que, nous pouvons les comprendre vu ce que nous subissons.

Alors oui, déplaçons la frontière de Calais jusqu’à Douvres ! Que les anglais assument leur politique d’immigration, et qu’ils laissent les français respirer un peu. Bien que nous n’avons rien contre le peuple anglais en lui-même, cette indifférence doit cesser.

Lire le traité du Touquet

Publicités