Calaisiens, Calaisiennes,

Aujourd’hui, nous vivons dans un monde où l’individualisme est présent quotidiennement, dans un monde où la solidarité est remplacée par le « chacun pour soi, rien à foutre des autres ».

Un taux de chômage élevé, mais aussi un afflux de migrants, voilà à quoi notre ville, notre maire, et ses habitants, sont confrontés chaque jour sans trouver de solution fiable. À l’heure actuelle, la population Calaisienne est divisée par deux convictions différentes : d’un coté, les « pro-migrants », ceux qui défendent les migrants avec ferveur, et de l’autre, les « anti-migrants », ceux qui prônent une priorité nationale dans le traitement de la misère à Calais.

De jour en jour, les problèmes liés à l’immigration ne cessent d’augmenter : viols, vols, harcèlements, squats, dégradations, agressions, rixes entre migrants, manifestations, etc… Notre ville est en train de s’enfoncer dans le chaos le plus total. En seulement trois jours, nous avons pu constater différentes rixes qui ont fait un peu plus de 70 blessés chez les migrants.

Nous devons nous réunir par tous les moyens possibles !
L’immigration à Calais est en train, progressivement, de prendre place et de tout détruire sur son passage, y compris la réputation de notre ville qui vit prioritairement du tourisme. La solidarité Calaisienne doit se faire entendre et se faire voir partout. Nous devons nous montrer unis et indivisible. Il faut que ça cesse, il faut que le gouvernement (plus haut que la mairie) prenne des décisions strictes mais aussi raisonnables. N’ayez plus peur.

Calais, reprend tes droits, reprend ta rue, reprend confiance !

| Merci à tous et à toutes pour votre soutien, Kévin Reche.

Publicités